HOW MAY WE HELP YOU?

E-commerce Xpo

DÉCOUVREZ EMAKERS DURANT LE SALON BEDRIJVEN CONTACT DAGEN 2017 DE KORTRIJK XPO

Le salon Bedrijven Contact Dagen (mercredi 6 et jeudi 7 décembre) de Courtrai est devenu le plus grand événement réseau de Belgique, attirant plus de 15 000 visiteurs professionnels en 2015.

Après un événement réussi à Waregem, EMAKERS est heureux de participer au Bedrijven Contact Dagen qui prend place pour la première fois cette année dans la ville des Éperons d'or.

DÉCOUVREZ EMAKERS AU STAND 255 DURANT LE SALON BEDRIJVEN CONTACT DAGEN

Vous trouverez EMAKERS au stand 255 du Bedrijven Contact Dagen, près du grand stand VOKA. Nous serons heureux de vous y offrir un bon verre de vin ainsi que des conseils sur vos activités e-commerce ou vos activités commerciales numériques.

Vous souhaitez passer plus de temps avec nos consultants lors du salon ? Prenez rendez-vous en utilisant le formulaire présent sur cette page.

LA PLUPART DES BOUTIQUES EN LIGNE SONT À VENDRE

Il est relativement facile de construire une boutique en ligne ou de placer vos produits sur une place de marché comme eBay ou Amazon. Mais c'est seulement quand vos produits sont en ligne que le vrai travail commence. Les clients doivent trouver votre offre et être tentés d'acheter. C'est une activité qui nécessite beaucoup de temps et qui exige que vous soyez plus malin que vos concurrents (géants) e-commerces. Par conséquent, beaucoup de boutiques en ligne cessent leur activité au cours des deux premières années et la plupart des (petites) boutiques en ligne sont actuellement (et discrètement) en vente.

Votre boutique en ligne peut-elle être rentable ?

La réalité nous montre que la plupart des achats de produit s'effectuent déjà en partie en ligne, de nos jours. Un produit peut toujours être acheté hors ligne, mais le client fait des comparaisons sur Internet. Bientôt, la plupart des achats s'effectueront via des canaux en ligne. Les rues commerçantes disparaîtront et les boutiques traditionnelles n'ont aucun avenir.

Pour la plupart des boutiques en ligne, il faut deux mois et de nombreux actes de vente pour lancer la machine. Vos clients potentiels ne connaissent pas encore votre site et de légers bugs peuvent occasionner des gênes durant le processus d'achat au début. Indépendamment de l'originalité de votre produit, votre client doit d'abord le trouver et ensuite être convaincu. Et sur Internet, votre client pourrait trouver d'innombrables alternatives – originales – avec un seul clic. La première année, vous devriez prévoir un budget opérationnel minimum pour votre boutique en ligne plus important que celui du développement initial.

Quand une boutique en ligne réalise moins de 25 ventes par semaine, il est difficile de la rendre rentable. Le commerçant traditionnel qui, par exemple, gère une boutique en ligne en parallèle, aura du mal à la rendre rentable. Ses activités numériques devraient davantage se concentrer sur l'amélioration de la relation avec ses clients (locaux). De plus, beaucoup de boutiques en ligne ne sont rien de plus que de pâles copies d'autres boutiques, sans aucune valeur ajoutée.

En 2018, un grand remue-ménage attendra ce type de boutiques en ligne standards. Les grandes s'élargiront encore et les petites disparaîtront ou fusionneront. Les fabricants ayant une présence en ligne relativement faible devraient vraiment envisager de racheter une boutique en ligne existante et performante sur les moteurs de recherche. Mais de nombreux propriétaires de boutiques en ligne se rendront aussi compte que leur activité n'est tout simplement pas vendable.

Votre boutique en ligne est-elle à vendre ?

EMAKERS est intéressé par le rachat de boutiques en ligne de plus de deux ans et construites sur WooCommerce, Magento ou Shopware. Contactez-nous si votre boutique en ligne respecte ces conditions.

Envisagez-vous d'acheter une boutique en ligne ?

L'acquisition d'une boutique en ligne existante pourrait vous permettre de commencer à vendre vos produits en ligne plus rapidement. Bien sûr, il est très important d'estimer votre achat à sa juste valeur. EMAKERS peut vous offrir des conseils ou une analyse systématique de la boutique en ligne qui vous intéresse via notre Audit E-commerce ou notre Audit Light E-commerce.

INSTAGRAM GRIGNOTE LE MONDE

À une époque où tout le monde se bat contre le temps, la plupart des consommateurs sont coupables de vol d'images (de produits). Le commerce visuel est donc devenu l'une des tendances les plus importantes de 2017. Le secteur des réseaux sociaux joue un rôle significatif dans le processus de découverte des consommateurs. Et Facebook, Pinterest et Instagram sont reconnus comme les principaux acteurs de ce milieu.

Le téléphone portable a transformé notre façon de faire du shopping. On feuillette les produits en patientant, on effectue des achats sur le trajet et on compare les prix au milieu d'une boutique pour trouver la meilleure affaire. Instagram fut l'une des premières plateformes de réseaux sociaux spécialement conçue pour l'expérience mobile. Cette approche était logique : la fonction principale d'Instagram est de partager des photos – et les smartphones étaient à la fois un appareil photo et un navigateur Internet. Instagram est donc actuellement l'une des applications les plus utilisées de tous les temps.

Quelle est l'envergure réelle d'Instagram ?

Lundi 25 septembre, l'entreprise a annoncé que sa base d'utilisateurs avait dépassé les 800 millions – soit 100 millions de plus par rapport à avril 2017. De plus, Instagram affirme posséder plus de 500 millions d'utilisateurs quotidiens.

La publicité est l'une des principales sources de revenu d'Instagram. Ses annonces sont disponibles en différents formats (dont de courtes vidéos) et rivalisent de créativité. Sur Instagram, on trouve aujourd'hui 2 millions d'annonceurs actifs.

Instagram est devenu très populaire ces dernières années grâce à son utilisation par de jeunes talents. De célèbres designers, des marques de prêt-à-porter, des créateurs et des artistes ont utilisé Instagram comme une alternative à Facebook plus authentique, et exposé leurs portfolios de produits très visuels.

Les grandes enseignes comme Delvaux et Bugaboo se servent également d'Instagram comme d'un outil marketing depuis plusieurs années. Ces compagnies utilisent surtout Instagram pour améliorer leur image de marque.

Instagram Shopping

L'an dernier, Instagram a lancé Instagram Shopping. Pour pouvoir utiliser Instagram Shopping, votre compte Instagram doit être localisé aux États-Unis, être configuré en anglais et être un Profil Entreprise. Seules les entreprises vendant des bijoux, des vêtements ou des produits de beauté sont éligibles actuellement pour Instagram Shopping.

Être commerçant sur Instagram Shopping, c'est pouvoir identifier les produits que vous vendez sur vos publications Instagram. Lorsque vous tagguez des produits sur Instagram, vous pouvez mettre des produits spécifiques en avant et inciter les gens à visiter votre site web, où ils pourront acheter ces articles. Actuellement, vous ne pouvez identifier les produits que sur une seule photo statique. Les tags sur des publications multi-images, les boomerangs et les gifs animés ne sont pas supportés.

L'expérience utilisateur d'Instagram Shopping est comparable à l'identification d'une personne sur une photo. Les images partagées par ces commerçants disposent d'une icône "tap to view". Quand l'utilisateur appuie dessus, l'image peut montrer jusqu'à cinq produits portant une étiquette indiquant le nom du produit et son prix. Chaque étiquette peut alors être sélectionnée individuellement, et une image détaillée du produit apparaît avec des informations complémentaires. À partir de là, un lien conduit directement l'utilisateur au produit en question sur votre site Internet.

Le pour et le contre de l'utilisation d'Instagram dans votre stratégie de vente

Les gens utilisent les réseaux sociaux pour rester en contact avec leurs amis et leur famille. Vendre un robot culinaire ou une nouvelle robe entre deux semble peu probable. Quand les consommateurs ont une intention d'achat particulière, ils se tournent souvent vers Amazon ou Google. Les réseaux sociaux jouent surtout un rôle durant la phase de découverte du consommateur.

L'ordre chronologique de diffusion des réseaux sociaux rend également les articles en vente moins visibles. Les photos sur Instagram passent rapidement et sont difficiles à retrouver par la suite. De plus, alors que toute la gamme de produits Amazon peut être (pré-)commandée, seule une fraction du contenu d'Instagram est destinée à la vente. Une grande partie du contenu est personnel, et des articles de mode (par exemple) d'il y a trois ou quatre ans peuvent encore être partagés avec enthousiasme sur les réseaux sociaux sans être disponibles à l'achat.

Un point positif de taille pour Instagram est qu'il s'agit d'un réseau bien plus personnel que ses concurrents. Sur Instagram, de nombreuses marques parviennent à donner à leurs consommateurs la sensation d'être des initiés. Elles offrent des photos des coulisses et d'autres exclusivités.

De plus, Instagram a renforcé ses possibilités commerciales depuis un an. Il est maintenant possible de sauvegarder des publications ; ils combattent avec succès les spams et le public peut être classé par ordre de priorité pour un meilleur ciblage (audiences clients, audiences similaires et audiences personnalisées).

En conclusion, si vous cherchez à vendre aux États-Unis, vous devriez envisager l'utilisation d'Instagram. EMAKERS sera heureux de vous aider dans cette entreprise.

40 POUR CENT DES ACHATS DU E-COMMERCE GLOBAL EST RÉALISÉ EN CHINE

Le Centre de Recherche sur le e-commerce de Chine a publié un rapport en septembre 2017 établissant que le chiffre d'affaire du e-commerce dans ce pays dépassait les 2 mille milliards (!!) de dollars sur les six premiers mois de l'année 2017.

La Chine demeure le plus grand marché de e-commerce global en termes de valeur marchande, comptabilisant plus de 40% des transactions totales.

Le marché chinois du e-commerce représente aujourd'hui plus de 731 millions d'utilisateurs Internet, soit 53,2% de la population du pays. Les acheteurs en ligne sont constitués de 467 millions – ou 63,8% – d'utilisateurs Internet.

Le marché du e-commerce en Chine est notamment porté par Taobao d'Alibaba, et les plateformes Tmall et Tencent-backed JD.com. Les vêtements, les appareils électroniques, les téléphones portables, les produits numériques, la nourriture et la boisson font partie des biens les plus vendus sur les plateformes chinoises de e-commerce.

TWINKLE 100 2017: LES BOUTIQUES EN LIGNE ÉTRANGÈRES PRENDRAIENT-ELLES LE CONTRÔLE DES PAYS-BAS?

Lors de la conférence Shopping Today d'Utrecht, le jeudi 21 septembre aux Pays-Bas, le Twinkle 100 annuel (une présentation des boutiques en lignes les plus importantes) a été publié. Avec un chiffre d'affaires de 950 millions d'euros, Bol.com est encore une fois le leader du Twinkle 100. En 2016, les ventes de Bol.com (dont sa place du marché) avaient augmenté de 200 millions d'euros. L'écart avec son principal concurrent e-commerce, CoolBlue, numéro 2 du classement, s'est encore creusé.

Le passage de la 4ème place à la 2nde de CoolBlue (de 377 à 615 millions d'euros) était peut-être le développement le plus intéressant du classement annuel des e-commerces. CoolBlue a également connu une croissance plus rapide que celle de Bol.com. Wehkamp (540 millions) s'est classé à la troisième place de la liste.

Le Twinkle 100 (une collaboration entre les éditeurs de Twinkle et l'Université d'Amsterdam) ne prend en compte que les chiffres d'affaires des Pays-Bas. Le Twinkle Retail 100, quant à lui, ne comprend que les entreprises clientes de ses propres boutiques en ligne. Certaines places du marché sont donc exclues de ce tour d'horizon.

Zalando est à présent l'acteur étranger le plus important sur le marché du e-commerce néerlandais

Le numéro quatre du Twinkle 100 est Zalando avec un chiffre d'affaires de 530 millions d'euros.

Bien que cinq ans auparavant, la majorité du Twinkle 100 se composait d'entreprises de e-commerce néerlandaises, les revenus des compagnies étrangères ont augmenté de près de cent pour cent.

Il y a douze entreprises étrangères dans le top 100 Retail, dont quatre dans le top 10. On peut s'attendre à ce qu'Amazon devienne actif sur le marché néerlandais au cours des douze prochains mois.

Autres faits intéressants à propos du Twinkle 100 :

  • presque tous les acteurs du Twinkle 100 ont un site mobile ou un site web adaptatif et l'utilisation de l'app mobile a augmenté de 36 à 43 pour cent au cours de l'année écoulée ;
  • plus de la moitié des entreprises du top 100 ont des boutiques numériques et physiques ;
  • quatre des acteurs du top 10 ont, en plus de leur propre boutique en ligne, une place du marché, à savoir : Bol.com, Zalando, Amazon et Nextail / Blokker ; Wehkamp prévoit d'ajouter une place du marché à sa boutique en ligne courant 2017.

Top 10 Twinkle 100 - 2017
Type bedrijven in Twinkle 100

EMAKERS helpt KMO's om met behulp van nieuwe technologieën en werkwijzen meer resultaat te behalen uit hun verkoop- en service activiteiten. Wij werken samen met verschillende sectororganisaties en zijn lid van VOKA (Vlaams netwerk van ondernemingen) en Feweb (Federatie van webbureaus). » Lees verder over EMAKERS

© 2016 - 2020 EMAKERS. Algemene voorwaarden & privacybeleid.